Age Report II

Einblicke und Ausblicke zum Wohnen im Alter.
Age Report 2009.
François Höpflinger (éditeur)

Éditions Seismo, 2009
Allemand
296 pages, CHF 38.—/Euro 26.—
ISBN 978-3-03777-073-3

Pour la deuxième fois, plus d’un millier de personnes âgées de 60 ans et plus ont été interrogées en Suisse alémanique dans le cadre de l’enquête Age sur le logement. Le professeur François Höpflinger est responsable de la section Almanach, qui complète les résultats de l’enquête par des données supplémentaires. Quatre grandes tendances en matière de logement peuvent être identifiées à partir de l’enquête Age sur le logement. Premièrement, la part de personnes âgées vivant dans un logement d’une ou deux pièces a diminué, tandis que la part vivant dans des logements de quatre pièces ou plus a augmenté. En Suisse, un nombre relativement faible de personnes âgées doit se contenter de conditions de logement précaires. Le niveau de vie de la majorité des personnes âgées peut être qualifié de bon à très bon. Deuxièmement, le niveau de satisfaction des femmes et hommes âgés, par rapport à leur logement, est très élevé. Toutefois, de nombreuses personnes âgées considèrent que leur logement actuel n’est guère adapté à leur âge. En 2008, par exemple, seulement un quart des répondants âgés de 60 ans et plus ont jugé que leur logement était adéquat pour des personnes âgées ou handicapées. Troisièmement, la part de propriétaires a augmenté parmi les nouvelles générations de personnes âgées, et près de la moitié des personnes âgées de 55 à 64 ans vivent dans leur propre appartement ou maison. Si l’on tient compte du logement en propriété assujetti à l’impôt (y compris les logements de vacances), près de 60 % des personnes de 55 à 64 ans sont actuellement propriétaires d’un logement. Quatrièmement, la mobilité résidentielle des personnes âgées a considérablement augmenté. La part des ménages habités par des personnes âgées de 60 à 74 ans ayant changé de lieu de résidence au cours des cinq dernières années est passée de 8 % en 1970 à près de 20 % en 2007. Parallèlement, la mobilité des personnes âgées, en matière de transports, ainsi que la part d’entre elles ayant une connexion à l’internet ont également augmenté.

Dans la deuxième partie de l’ouvrage, huit rapports montrent à quel point les changements de logement peuvent prendre des tournures diverses pour les personnes âgées. Huit personnes ou couples ayant des visées sur un changement de logement ont été accompagnés pendant plus de cinq ans par une journaliste et une photographe.

Éditeur, auteur de l’analyse : François Höpflinger
Reportages : Paula Lanfranconi
Photos : Ursula Meisser

Exemple de graphique tiré de l’Age Report II :